Eco Congo

Construisons ensemble le Congo de demain

Vous êtes ici

Articles soutenus par SOS Faim

11 - 20 de 48

Réflexion menée sous la direction des experts du Forum des Amis de la terre (FAT), de la Confédération des producteurs agricoles du Congo (CONAPAC), des Ministères du Développement Rural et de l’Agriculture et du Développement Rural, de l’ONG RCN « Justice&Démocratie », et de la coalition « Agricongo » avec SOS FAIM, VREDESEILANDEN.

Réflexion menée sous la direction des experts du Forum des Amis de la terre (FAT), de la Confédération des producteurs agricoles du Congo (CONAPAC), des Ministères du Développement Rural et de l’Agriculture et du Développement Rural, de l’ONG RCN « Justice&Démocratie », et de la coalition « Agricongo » avec SOS FAIM, VREDESEILANDEN.

Réflexion menée sous la direction des experts du Forum des Amis de la terre (FAT), de la Confédération des producteurs agricoles du Congo (CONAPAC), des Ministères du Développement Rural et de l’Agriculture et du Développement Rural, de l’ONG RCN « Justice&Démocratie », et de la coalition « Agricongo » avec SOS FAIM, VREDESEILANDEN.

Réflexion menée sous la direction des experts du Forum des Amis de la terre (FAT), de la Confédération des producteurs agricoles du Congo (CONAPAC), des Ministères du Développement Rural et de l’Agriculture et du Développement Rural, de l’ONG RCN « Justice&Démocratie », et de la coalition « Agricongo » avec SOS FAIM, VREDESEILANDEN.

Partenaires: 

En 2006, l’économiste Kalonji Ntalaja a coordonné la rédaction du « Document de stratégie pour la réduction de la pauvreté » (DSRP) pour la RDC. Aujourd’hui, avec le recul des années, il admet que le processus d’élaboration de ce document fut long et laborieux, à la mesure des problèmes de la RDC. Le plus difficile reste à faire, c’est-à-dire la mise en œuvre du DSRP.

Souveraineté alimentaire, bonne gouvernance… de beaux slogans, selon Kalonji Ntalaja, mais il faut aujourd’hui leur donner une définition précise.

Partenaires: 

Une politique agricole au Congo : « Il était temps ! »
Un entretien avec Kiatoko Soli Léonard, inspecteur provincial de l’Agriculture Pêche et élevage du Bas-Congo et chef du programme pilote des Conseils agricoles ruraux de gestion au Bas-Congo.

Partenaires: 

Vivant depuis plus de 25 ans en RDC, Alain Huart travaille pour l’état congolais « par choix et par conviction », parce qu’il croit en l’urgence de réhabiliter l’état et surtout au partenariat entre l’état et la société civile, particulièrement les associations paysannes. « Les besoins de l’agriculture congolaise on été identifiés par des Congolais, ils n’ont pas été inventés par les bailleurs de fonds », insiste-t-il.

Auteur(s): 
Partenaires: 

Avec 2 345 885 km² de superficie, la République démocratique du Congo a la dimension d’un sous-continent. Les climats sont variés et permettent plusieurs récoltes par an. Le bassin fluvial est le deuxième du monde après l’Amazonie. La population est estimée à un peu plus de 64 millions d’habitants. La main-d’œuvre est jeune et abondante. D’après certaines estimations, le potentiel agricole de la RDC lui permettrait non seulement de nourrir toute sa population, mais également d’être le grenier de l’Afrique.

Partenaires: 

« Gérer de manière unifiée un espace riche et déstructuré », tel est, selon le démographe français Roland Pourtier, le défi principal de la RDC. En reportage pour « Défis Sud », un journaliste congolais nous relate la réalité vécue de cette déstructuration. Un article de Jean-Baptiste Lubamba, introduit par Pierre Coopman (Défis Sud n° 91).

Pages

SOS Faim,est une ONG belge très active, membre du consortium AGRICONGO, elle appuie l’émergence d’un monde agricole structuré et performant.