Eco Congo

Construisons ensemble le Congo de demain

Vous êtes ici

Articles soutenus par IFDC

1 - 5 de 5
Partenaires: 

À côté d’une aide alimentaire d’environ 100.000 t/an, la RDC importe plus d’un million de t/an de produits alimentaires, tandis que les prix en devises de ces produits sont trois fois plus élevés en 2010 par rapport à 2002.

Partenaires: 

« La diffusion de nouvelles techniques agricoles ou l’accès à de nouvelles connaissances pour le producteur agricole : les revers d’une même médaille mais représentant peut-être des visions bien différentes. »

La vulgarisation occupe une place importante dans tous les programmes agricoles, via la mise en place d’un dispositif qui doit convaincre un maximum d’agriculteurs d’adopter des techniques mises au point par la recherche ou des promoteurs agricoles. Mais quelles sont les priorités et comment se fait la vulgarisation ?

Partenaires: 

L’augmentation de la production a permis le développement des conditions de vie des membres de la COOCENKI. Aujourd’hui on développe un accès au marché plus fort en structurant une chaîne de valeur agricole.

Auteur(s): 
Partenaires: 

Le but de CATALIST est de contribuer à l’augmentation de la sécurité alimentaire, à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration de la collaboration sous régionale afin de promouvoir la paix et la sécurité dans la Région des Grands Lacs de l’Afrique Centrale.

Le projet CATALIST a pour but de participier à l’augmentation de la sécurité alimentaire, notamment par la promotion de la GIFS, l’approche CASE, le renforcement des mécanismes d’intégration régionale…

Auteur(s): 
Partenaires: 

Les guerres dans la région, et d’autres causes de destruction des écosystèmes, comme la pêche illicite, le braconnage, l’exploitation minière illégale, sont à la base de la détérioration de l’environnement et du climat au Kivu.

Centre international de développement des fertilisants