Eco Congo

Construisons ensemble le Congo de demain

Vous êtes ici

Articles soutenus par CAVTK

11 - 20 de 21
Partenaires: 

La pseudo peste aviaire ou maladie de Newcastle est probablement à l’échelle mondiale la maladie aviaire la plus meurtrière. Le recours presque universel à la vaccination démontre la distribution mondiale de la maladie. À présent pratiquement endiguée, elle a coûté très cher : 3 millions de volailles abattues, des millions d’œufs et de poussins… sans oublier le dommage économique du secteur.

Partenaires: 

La vaccination permet de baisser l’incidence des maladies sur un élevage en augmentant la résistance spécifique des volailles.

Explications des mécanismes naturels de défense contre les maladies infectieuses et analyse de la vaccination : objectifs, voie d’administration, chronométrage, calendrier, réactions post-vaccales, combinaisons…

Partenaires: 

La protection sanitaire englobe l’ensemble des mesures et pratiques visant à réduire le risque de contamination des animaux, dans un site donné et d’un site à l’autre. Son objectif : éliminer les agents pathogènes dans le milieu de vie des animaux, ou tout au moins réduire la pression infectieuse au niveau le plus bas possible.

Définition de la « biosécurité » et de ses trois niveaux d’intervention, recommandations pratiques, exemples de produits rodenticides et conseils de désinfection.

Partenaires: 

Prix de revient des aliments – Performances – Critères de rentabilité
Objectif principal : une grande quantité de viande, un délai court et une faible consommation d’aliments.

Comment le ratio du coût alimentaire peut-il influencer les stratégies ou décisions de gestion et améliorer la rentabilité ?

Partenaires: 

Le poulailler et son aménagement

Voici tout ce qu’il faut savoir sur le site à choisir, l’utilité d’un parcours, les clôtures, les matériaux, les dimensions, l’orientation, la ventilation, le pavement, le toit et l’aménagement intérieur d’un poulailler pour débuter sur les meilleures bases.

Partenaires: 

L’aviculture villageoise répond à des caractéristiques bien précises. Il s’agit ici de proposer des améliorations techniques en évitant de calquer la logique de production développée dans la filière industrielle.

Certaines contraintes (les maladies, les prédateurs…) empêchent l’effet de ces améliorations et découragent les agriculteurs d’investir. Les actions de développement doivent donc s’articuler autour de la levée de ces contraintes. Présentation.

Partenaires: 

L’aliment pour volaille est un assemblage d’ingrédients. Pour obtenir un aliment peu coûteux, rentable et bien équilibré, il faut estimer la valeur nutritionnelle de chaque matière première et faire la distinction entre les aliments disponibles localement ou qu’il faut importer. Les efforts doivent se concentrer sur le maïs, disponible partout et à prix accessible.

Les céréales, les issues de céréales, le manioc, les sources de protéines d’origine végétale, les matières premières d’origine animale ou minérale… Tous les composants de l’aliment volaille sont ici présentés.

Partenaires: 

La pression économique mondiale a modifié fortement la physiologie et la morphologie des poulets de chair, ainsi que les densités en élevage. Cela conduit à rendre le problème d’excès de température pratiquement général et provoque un ralentissement de la croissance.

Cet article propose des adaptations pour réduire le temps de consommation, l’activité physique d’ingestion et la production de chaleur. Choix des aliments, étude du comportement alimentaire du poulet et de son abreuvement sont abordés.

Partenaires: 

La consommation d’aliment conditionne la production du poulet et son coût détermine son rendement économique.

Elle varie en fonction de plusieurs critères, doit être donnée en quantité suffisante et répondre aux besoins de l’animal. Principes de base, détail des besoins du poulet de chair et apports des différents aliments.

Partenaires: 

Résumé des critères à prendre en compte pour l’installation d’une ferme avicole et analyse de la structure du bâtiment.

De nombreux facteurs sont à prendre en compte avant de choisir où implanter son élevage de volaille. La situation, l’exposition, le sol, l’orientation, la ventilation… et bien d’autres critères sont ici exposés et expliqués.

Pages

Centre Agronomique et Vétérinaire Tropical de Kinshasa