Eco Congo

Construisons ensemble le Congo de demain

Vous êtes ici

81 - 90 de 211 résultats
Auteur(s): 
Partenaires: 

Action contre la Faim et Plan France sont deux acteurs de terrain dans la lutte contre le paludisme, maladie de la pauvreté qui touche essentiellement les populations vulnérables et notamment atteintes de malnutrition sévère.

Présentation des projets des deux organismes : prévention et accès au traitement pour ACF ; sensibilisation, assainissement du cadre de vie et prise en charge des malades pour Plan France.

Partenaires: 

État des lieux précis de la situation alimentaire au Nord-Kivu en février 2011.

En ce début d’année 2011, la Province du Nord-Kivu compte encore 116 908 personnes déplacées reparties sur une trentaine de camps. La situation alimentaire n’a pas progressé significativement depuis septembre 2010. Explications pointues et chiffrées, et recommandations.

Auteur(s): 
Partenaires: 

État de lieux des organisations paysannes au Sud-Kivu.

Les organisations paysannes du Sud-Kivu ont la particularité de s’être plus spécialisées dans une ou deux filières, comme la pisciculture, le café ou l’apiculture. Il reste à convaincre les institutions de micro-crédit de faire confiance aux agriculteurs.

Auteur(s): 
Partenaires: 

État de lieux des organisations paysannes à Kinshasa.

Si de manière générale les producteurs agricoles de Kinshasa ne sont pas encore très bien structurés dans des organisations solides, trois types sortent du lot : les riziculteurs de Pool Malebo (AFRIKI), les pêcheurs de Pool Malebo et les maraîchers. Présentation et explications.

Auteur(s): 
Partenaires: 

État de lieux des organisations paysannes au Kasaï-Occidental.

Le mouvement paysan est encore faiblement organisé au Kasaï-Occidental, mais commence à se structurer. Deux exemples démontrent ici le potentiel des O.P. et les bienfaits qu’elles peuvent apporter aux producteurs, en termes de volume de production et de rémunération.

Auteur(s): 
Partenaires: 

État de lieux des organisations paysannes au Kasaï-Oriental.

S’ils disposent d’importants bassins de production agricole, les agriculteurs de la province du Kasaï-Oriental n’arrivent pourtant ni à augmenter leurs productions, ni à accéder à des marchés rémunérateurs. En cause, l’enclavement et le coût des intrants. Les O.P. envisagent et travaillent à différentes solutions, comme la traction bovine, la multiplication des semences ou les champs collectifs. Présentation.

Auteur(s): 
Partenaires: 

État de lieux des organisations paysannes au Nord-Kivu.

La particularité des O.P. au Nord-Kivu ? Leur spécialisation, comme l’approvisionnement en intrants agricoles, la pomme de terre ou encore le maïs. Tour d’horizon.

Partenaires: 

Mémorandum de la confédération nationale des producteurs agricoles du Congo (Conapac) au Président de l’Assemblée nationale congolaise.

La CONAPAC s’interroge sur la décision du Gouvernement de réduire l’allocation allouée à l’Agriculture et au Développement durable quand le pays s’est engagé à développer ce pôle. Par ce memorandum, elle s’adresse donc au Président de l’Assemblée nationale pour réclamer une révision du budget.

Auteur(s): 
Partenaires: 

Durant les années de crise (‘90-’95), les banques et de nombreuses coopératives d’épargne ont fait faillite et fermé leurs portes. Aujourd’hui, les banques classiques sont de nouveau opérationnelles et des institutions de microfinance (IMF) se développent.

Malheureusement, ni les banques ni les IMF ne s’intéressent au secteur agricole, jugé trop risqué. Conscientes des besoin de leurs membres, les Organisations Paysannes s’organisent pour trouver une solution.

Pages