Eco Congo

Construisons ensemble le Congo de demain
31 - 40 de 45
Auteur(s): 
Partenaires: 

Le mensuel américain Fortune titrait récemment que « l’eau représente une des meilleures opportunités d’affaires et promet d’être au xxie siècle ce qu’était le pétrole au xxe : le bien précieux déterminant la richesse des nations ». De son côté, Bloomberg Businessweek citait une étude des analystes de Citigroup selon laquelle, dans un futur proche, l’eau serait considérée comme un actif et les valeurs liées à l’eau seraient largement échangées sur le marché des transactions financières.

Auteur(s): 
Partenaires: 

L’eau est utilisée au niveau mondial à hauteur de 8 % pour la consommation domestique, 22 % pour l’industrie et 70 % pour l’agriculture. Cette dernière constitue donc de loin le secteur le plus consommateur d’eau, excepté dans les pays industrialisés où la tendance est inversée (30 % vs. 59 % pour l’industrie).

Eau réelle, eau virtuelle, empreinte d’eau ou Water Foot Print : cet article distingue les différentes notions et permet de s’informer au mieux sur l’impact des habitudes de consommation sur les ressources de l’eau.

Partenaires: 

Rapport de la commission intensification de l’agriculture vivrière REDD+

L’objectif est de sédentariser les agriculteurs vivriers qui utilisent l’agriculture itinérante sur brulis, d’atteindre 50 % d’agriculteurs sédentarisés en RDC d’ici 2030, d’accroître les rendements agricoles de plus de 100 % (si possible 200 %) sur les terres déjà cultivées ; avec un objectif prioritaire sur le manioc qui représente 70 % de la production agricole.

Partenaires: 

L’augmentation de la production a permis le développement des conditions de vie des membres de la COOCENKI. Aujourd’hui on développe un accès au marché plus fort en structurant une chaîne de valeur agricole.

Partenaires: 

Al Gore et Wangari Maathai nous donnent un signal fort : La Paix et l’Environnement sont deux paramètres liés !
« La paix sur la terre et en RDC dépend de notre capacité à améliorer notre environnement »

Auteur(s): 
Partenaires: 

Quelque 20 millions d’hectares de terre, surtout en Afrique, ont été ces derniers mois cédés à des investisseurs. Face à l’ampleur du phénomène, beaucoup appellent à mettre en place des garde-fous pour protéger les intérêts des populations locales.

Partenaires: 

Les crédits carbone ont été développés pour lutter contre le changement climatique. Mais les systèmes fondés sur cet outil profitent-ils réellement aux petits producteurs pauvres, ou offrent-ils simplement aux riches le moyen de blanchir leur empreinte carbone ?

Partenaires: 

L’ERAIFT à Kinshasa dispense des formations permanentes au personnel des Ministères et administration en charge de l’environnement, de la conservation de la nature, de l’aménagement du territoire et du développement rural des pays d’Afrique centrale.

Partenaires: 

REDD : enjeux des négociations

Analyse du potentiel, de l’importance des forêts et de leurs problèmes dans le Bassin du Congo, et présentation de la position des pays du Bassin concernant les négociations sur le REDD+.

Auteur(s): 
Partenaires: 

Les guerres dans la région, et d’autres causes de destruction des écosystèmes, comme la pêche illicite, le braconnage, l’exploitation minière illégale, sont à la base de la détérioration de l’environnement et du climat au Kivu.

Pages