Eco Congo

Construisons ensemble le Congo de demain
51 - 60 de 115

Réflexion menée sous la direction des experts du Forum des Amis de la terre (FAT), de la Confédération des producteurs agricoles du Congo (CONAPAC), des Ministères du Développement Rural et de l’Agriculture et du Développement Rural, de l’ONG RCN « Justice&Démocratie », et de la coalition « Agricongo » avec SOS FAIM, VREDESEILANDEN.

Partenaires: 

État des lieux précis de la situation alimentaire au Nord-Kivu en février 2011.

En ce début d’année 2011, la Province du Nord-Kivu compte encore 116 908 personnes déplacées reparties sur une trentaine de camps. La situation alimentaire n’a pas progressé significativement depuis septembre 2010. Explications pointues et chiffrées, et recommandations.

Auteur(s): 
Partenaires: 

État de lieux des organisations paysannes au Sud-Kivu.

Les organisations paysannes du Sud-Kivu ont la particularité de s’être plus spécialisées dans une ou deux filières, comme la pisciculture, le café ou l’apiculture. Il reste à convaincre les institutions de micro-crédit de faire confiance aux agriculteurs.

Auteur(s): 
Partenaires: 

État de lieux des organisations paysannes à Kinshasa.

Si de manière générale les producteurs agricoles de Kinshasa ne sont pas encore très bien structurés dans des organisations solides, trois types sortent du lot : les riziculteurs de Pool Malebo (AFRIKI), les pêcheurs de Pool Malebo et les maraîchers. Présentation et explications.

Auteur(s): 
Partenaires: 

État de lieux des organisations paysannes au Kasaï-Occidental.

Le mouvement paysan est encore faiblement organisé au Kasaï-Occidental, mais commence à se structurer. Deux exemples démontrent ici le potentiel des O.P. et les bienfaits qu’elles peuvent apporter aux producteurs, en termes de volume de production et de rémunération.

Auteur(s): 
Partenaires: 

État de lieux des organisations paysannes au Kasaï-Oriental.

S’ils disposent d’importants bassins de production agricole, les agriculteurs de la province du Kasaï-Oriental n’arrivent pourtant ni à augmenter leurs productions, ni à accéder à des marchés rémunérateurs. En cause, l’enclavement et le coût des intrants. Les O.P. envisagent et travaillent à différentes solutions, comme la traction bovine, la multiplication des semences ou les champs collectifs. Présentation.

Auteur(s): 
Partenaires: 

État de lieux des organisations paysannes au Nord-Kivu.

La particularité des O.P. au Nord-Kivu ? Leur spécialisation, comme l’approvisionnement en intrants agricoles, la pomme de terre ou encore le maïs. Tour d’horizon.

Partenaires: 

Ne jamais oublier qu’un bon habitat, une bonne alimentation et un abreuvement correct, constituent la plaque tournante d’un élevage.

Gestion de l’incubateur, des œufs, des poussins et de la période de croissance : voici les meilleurs conseils et recommandations pour réussir en aviculture.

Quelques bases techniques sont nécessaires pour mener à bien l’élevage de porcs.

Voici une présentation claire et précise du logement, des besoins alimentaires et de la reproduction du porc.

Auteur(s): 
Partenaires: 

Avec 2 345 885 km² de superficie, la République démocratique du Congo a la dimension d’un sous-continent. Les climats sont variés et permettent plusieurs récoltes par an. Le bassin fluvial est le deuxième du monde après l’Amazonie. La population est estimée à un peu plus de 64 millions d’habitants. La main-d’œuvre est jeune et abondante. D’après certaines estimations, le potentiel agricole de la RDC lui permettrait non seulement de nourrir toute sa population, mais également d’être le grenier de l’Afrique.

Pages