Eco Congo

Construisons ensemble le Congo de demain
41 - 50 de 115
Partenaires: 

La pression économique mondiale a modifié fortement la physiologie et la morphologie des poulets de chair, ainsi que les densités en élevage. Cela conduit à rendre le problème d’excès de température pratiquement général et provoque un ralentissement de la croissance.

Cet article propose des adaptations pour réduire le temps de consommation, l’activité physique d’ingestion et la production de chaleur. Choix des aliments, étude du comportement alimentaire du poulet et de son abreuvement sont abordés.

Partenaires: 

La consommation d’aliment conditionne la production du poulet et son coût détermine son rendement économique.

Elle varie en fonction de plusieurs critères, doit être donnée en quantité suffisante et répondre aux besoins de l’animal. Principes de base, détail des besoins du poulet de chair et apports des différents aliments.

Réflexion menée sous la direction des experts du Forum des Amis de la terre (FAT), de la Confédération des producteurs agricoles du Congo (CONAPAC), des Ministères du Développement Rural et de l’Agriculture et du Développement Rural, de l’ONG RCN « Justice&Démocratie », et de la coalition « Agricongo » avec SOS FAIM, VREDESEILANDEN.

Auteur(s): 
Partenaires: 

État de lieux des organisations paysannes au Katanga.

Le Katanga est une province atypique pour l’agriculture en RDC, dotée d’une forte dimension industrielle. Les organisations paysannes y sont nombreuses mais peu efficaces, ce qui s’explique par un manque de leaders et le besoin d’O.P. plus spécialisées.

Partenaires: 

Résumé des critères à prendre en compte pour l’installation d’une ferme avicole et analyse de la structure du bâtiment.

De nombreux facteurs sont à prendre en compte avant de choisir où implanter son élevage de volaille. La situation, l’exposition, le sol, l’orientation, la ventilation… et bien d’autres critères sont ici exposés et expliqués.

Auteur(s): 
Partenaires: 

En province de l’Équateur, les structures de l’État tels que les inspections agricoles ne sont pas vraiment fonctionnelles.

Cependant, les Églises ont des structures déjà installées à tous les niveaux de développement depuis longtemps. Pour Franz Schorosch, il faut répartir le travail entre la Société civile et l’État, et compter sur l’implication des ONG.

Réflexion menée sous la direction des experts du Forum des Amis de la terre (FAT), de la Confédération des producteurs agricoles du Congo (CONAPAC), des Ministères du Développement Rural et de l’Agriculture et du Développement Rural, de l’ONG RCN « Justice&Démocratie », et de la coalition « Agricongo » avec SOS FAIM, VREDESEILANDEN.

Réflexion menée sous la direction des experts du Forum des Amis de la terre (FAT), de la Confédération des producteurs agricoles du Congo (CONAPAC), des Ministères du Développement Rural et de l’Agriculture et du Développement Rural, de l’ONG RCN « Justice&Démocratie », et de la coalition « Agricongo » avec SOS FAIM, VREDESEILANDEN.

Réflexion menée sous la direction des experts du Forum des Amis de la terre (FAT), de la Confédération des producteurs agricoles du Congo (CONAPAC), des Ministères du Développement Rural et de l’Agriculture et du Développement Rural, de l’ONG RCN « Justice&Démocratie », et de la coalition « Agricongo » avec SOS FAIM, VREDESEILANDEN.

Auteur(s): 
Partenaires: 

L’importance d’une vraie implication des membres dans la gestion de leur O.P.

Les Organisations Paysannes formelles ont leur histoire en RDC. Voici le témoignage de 3 personnes ayant joué un rôle clé dans la structuration du mouvement paysan au Kivu : Muhindo Vanganayirire, Paluku Mivimba et Denis Basheka. Gaspard Molumbe témoigne sur une autre expérience, en Équateur.

Pages