Eco Congo

Construisons ensemble le Congo de demain

Vous êtes ici

Plus rustique et moins sensible aux maladies que le poulet, la pintade est une voie de diversification intéressante. Elle n’a pourtant jusqu’à présent fait l’objet que de peu de recherches en milieu tropical. La principale contrainte est la mortalité des jeunes, dont le taux s’élève à plus de 60 %, due à des pathologies, des erreurs d’élevage et une prédation importante.

En raison des nombreux problèmes alimentaires et sanitaires qu’un cheptel peut subir, un programme de recherche mené par divers partenaires vise à améliorer l’élevage traditionnel au Bénin. Depuis cette étude, qui a mis en lumière les atouts et lacunes du système traditionnel d’élevage de la pintade au Bénin, des solutions simples pour l’améliorer sont en cours de test.

Date de publication: 
01/01/2004
Partenaires: 
Nombre de pages: 
2
Identification: 
F-EP-A5-21