Eco Congo

Construisons ensemble le Congo de demain

Vous êtes ici

Partenaires: 

TRIMESTRIEL D’INFORMATIONS AGRICOLES, DU MONDE RURAL ET DE L’ENVIRONNEMENT
SIXIEME ANNEE-N°27- MARS 2014-- EDITEUR : BAUDOUIN HAMULI - DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : JEAN-BAPTISTE LUBAMBA

Partenaires: 

TRIMESTRIEL D’INFORMATIONS AGRICOLES, DU MONDE RURAL ET DE L’ENVIRONNEMENT
CINQUIEME ANNEE-N°24- AOUT 2013- EDITEUR : BAUDOUIN HAMULI - DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : JEAN-BAPTISTE LUBAMBA

Partenaires: 

TRIMESTRIEL D’INFORMATIONS AGRICOLES, DU MONDE RURAL ET DE L’ENVIRONNEMENT
SIXIEME ANNEE-N°26- JANVIER 2014- EDITEUR : BAUDOUIN HAMULI - DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : JEAN-BAPTISTE LUBAMBA

Partenaires: 

TRIMESTRIEL D’INFORMATIONS AGRICOLES, DU MONDE RURAL ET DE L’ENVIRONNEMENT
CINQUIEME ANNEE-N°22- AVRIL 2013- EDITEUR : BAUDOUIN HAMULI - DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : JEAN-BAPTISTE LUBAMBA

Partenaires: 

TRIMESTRIEL D’INFORMATIONS AGRICOLES, DU MONDE RURAL ET DE L’ENVIRONNEMENT
CINQUIEME ANNEE-N°23 JUIN 2013- EDITEUR : BAUDOUIN HAMULI - DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : JEAN-BAPTISTE LUBAMBA

Aujourd’hui, la RDC reste certainement l’un des pays les plus beaux et diversifiés du monde. Mais elle est aussi classée parmi les pays à haut risque. Elle doit donc relever le défi et offrir sécurité et circuits touristiques accessibles au public.

La RDC peut se distinguer par un tourisme vert, respectueux de la nature et des hommes. L’écotourisme permettrait d’impliquer durablement les populations, s’inscrit comme facteur de développement durable et pourrait même être un moyen de réduire la déforestation. Exemples de Madagascar et de l’Amazonie, et analyse en RDC.

Les scientifiques s’accordent à qualifier l’Afrique de berceau de l’humanité. Nos ancêtres ont su protéger et gérer leur patrimoine naturel et culturel : pourquoi ne pourrions-nous pas gérer le nôtre et en faire le ciment de notre identité culturelle ?

Nos valeurs, comme gérer, respecter, transmettre, se retrouvent dans nos arts, par exemple dans les objets ethnographiques. C’est également le cas de l’agriculture, une longue tradition du néolithique à nos jours. Découvrez-en quelques exemples.

Depuis toujours, les plantes soignent et nourrissent. Qu’en est-il aujourd’hui en RDC ?

Les plantes médicinales sont utilisées depuis les premières civilisations. Au Sud- et Nord-Kivu, le quinquina permet de combattre le paludisme. Côté nutrition, le manioc, le soja et le mfumbwa sont en bonne place.

Certaines espèces endémiques emblématiques sont mises en avant par les organismes de protection de la nature : si celles-ci sont préservées, une multitude d’autres plus modestes mais essentielles seront également protégées.

En RDC, le gorille de Grauer, l’okapi, le rhinocéros blanc ou encore le bonobo sont quelques-uns de ces animaux ambassadeurs. Panorama explicatif de ces espèces rares ou endémiques et des solutions envisagées pour enrayer leur disparition.

Dans les années 1950, la découverte d’un site archéologique le long du lac Edouard se révèle être d’une importance majeure pour la connaissance des occupations humaines du Paléolithique en Afrique.

Une grande densité d’objets démontre une occupation assez continue de la zone: harpons en os, ossements humains, outils divers… et le « bâton d’Ishango », preuve de connaissances mathématiques déjà très avancées.

Pages

S'abonner à 5-Ecotourisme