Eco Congo

Construisons ensemble le Congo de demain

Vous êtes ici

Auteur(s): 
Partenaires: 

Le café a représenté pour la RDC, au cours des années 1980,
des recettes en devises atteignant 200 millions $/an ; il mérite une relance et un encadrement.

La filière café mérite d’être relancée en RDC. Durant les années 80, elle a représenté des recettes allant jusqu’à 200 millions de dollars par an, avant d’être arrêtée par la Trachéomycose qui a fait des ravages pendant 25 ans. Aujourd’hui, des souches résistantes existent : elles doivent être multipliées et diffusées pour relancer la culture.

Pour la culture du cacao, la RD Congo dispose d’une surface cultivable 6 x supérieure à celle de la côte d’Ivoire, premier producteur et exportateur mondial de cacao.

La croissance à moyen terme de la consommation mondiale de cacao est projetée à 3 % par an, avec de nouveaux marchés qui découvrent le chocolat. Pour les États africains de l’ouest, soutenir l’industrie du cacao est dorénavant une priorité économique. Les aides à la production se multiplient. Le moment est venu, pour la RDC, d’entrer dans la danse. Les perspectives de développement semblent extrêmement favorables.

S'abonner à Philippe Dubé